Moteur de Recherche de Veille Concurrentielle pour l'Industrie Pharmaceutique et de Santé

Loading

lundi 6 février 2012

Open Data : Le portail des données publiques data.gouv.fr

data gouv fr
06 DÉCEMBRE 2011 - Le portail des données publiques data.gouv.fr ouvre avec 352 000 jeux de données disponibles -

La plateforme d'ouverture des données publiques de l’Etat data.gouv.fr a été mise en ligne lundi 5 décembre 2011, a annoncé la mission Etalab. Ce site propose dès son ouverture 352 000 jeux de données issus des principaux ministères et administrations, de collectivités territoriales, ainsi que de l'Insee.

Le portail unique interministériel (data.gouv.fr) mettant à disposition du public l'ensemble des informations publiques disponibles de l'Etat et de ses établissements publics administratifs vient d'ouvrir lundi 5 décembre. Il rassemble dès son ouverture 352 000 jeux de données, issus de 90 producteurs de données différents (administrations, ministères, autorités administratives indépendantes, 4 collectivités territoriales, etc.). Evolutive, la plateforme sera continuellement alimentée et actualisée par de nouvelles données.

La vocation du portail data.gouv.fr est de permettre à tous d’accéder librement à l’ensemble des informations publiques dans des formats exploitables. En octobre 2011, la mission Etalab chargée de data.gouv.fr avait d'ores et déjà publié la "licence ouverte/Open Licence". Cette licence, élaborée en concertation avec l’ensemble des acteurs concernés, facilite et encourage la réutilisation des données publiques mises à disposition gratuitement.

Etalab

"Cette initiative contribuera donc à renforcer la transparence de l’action de l’État", avait souligné le Premier ministre François Fillon mercredi 30 novembre 2011 lors des quatrièmes Assises du numérique.

Données disponibles sur data.gouv.fr, quelques exemples 


  • Dépenses et recettes de l'Etat : le ministère du Budget a fourni le détail du projet de budget général de l'Etat pour 2012, par ministère, par mission et par programme. Il communique également les recettes fiscales nettes prévues en 2012. 
  • Sécurité routière : le ministère de l'Intérieur fournit les informations de localisation des accidents corporels de la circulation en France métropolitaine et en Outre-Mer entre 2005 et 2010, ainsi que les données 2010 détaillées de l'accidentalité routière en France métropolitaine. 
  • Mesures de la qualité de l'air et de l'eau : le ministère de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement fournit de multiples données de mesures de la qualité de l'air (pollution aux poussières, au benzène, rejets de polluants industriels) et des eaux (eaux souterraines, localisation des stations de traitement des eaux usées). 
  • Patrimoine : le ministère de la Culture et de la Communication liste notamment les musées de France, les statistiques récentes de fréquentation, les établissements classés monument historique… 
  • Statistiques de l'Insee : établissement pilote, l'Insee a collaboré étroitement avec Etalab, pour fournir, dès l'ouverture de data.gouv.fr, un socle important de données, notamment les résultats du recensement de la population en 2008 et les données de sa banque de données macro-économiques. 

page résultat data gouv fr




Quels usages pour les données publiques ? 
L’open data [ouverture des données publiques, ndlr] va permettre à tout un chacun d'accéder aux données publiques et de les réutiliser. Entreprises, journalistes, chercheurs, étudiants, développeurs web pourront y puiser de multiples données brutes dans des formats faciles d'accès (xls, xml, csv…) qu'ils pourront agréger, analyser ou encore exploiter afin de créer des services et applications innovantes, sur le web, sur mobile, sur tablette, au bénéfice des citoyens. Comme par exemple des applications pour téléphone mobile à partir d’informations publiques géolocalisées mises à disposition sur data.gouv.fr.

"Les informations publiques mises à disposition par l'Etat et les collectivités locales sur la plateforme data.gouv.fr ont avant tout vocation à être un vecteur d'innovation et de croissance", indique Etalab qui lancera également un programme intitulé "Dataconnexion", visant à encourager l'innovation pour l'écosystème des données ouvertes. ---Expériences open data en France et ailleurs

Zoom sur :

Certaines collectivités locales françaises ont initié des démarches (Montpellier, Paris, Bordeaux) en matière d'open data. Celle de la ville de Rennes et de sa métropole est sans doute la plus aboutie. Lancé il y a un an, son site Rennes Métropole en accès libre met à disposition les données publiques issues notamment du réseau de transports rennais, ainsi que des données et informations géolocalisées de près de 1 500 organismes publics et associatifs locaux. Ces données ont permis à des développeurs de créer des applications utiles et innovantes, telles handimap.org (service de calcul d’itinéraires pour les personnes à mobilité réduite) ou Go2rennes (accès à toutes les informations des transports en commun de Rennes Métropole).

A l'étranger, les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont ouvert leurs portails data.gov et data.gov.uk respectivement en 2009 et début 2010. Le portail américain propose un peu plus de 390 000 jeux de données qui ont permis de créer plus de 1 000 applications gouvernementales, plus de 230 applications développées par des citoyens et 85 applications mobiles. Outre-Manche, ce sont près de 190 applications qui ont été développées jusqu'à présent.

source : Gouvernement.fr -