Moteur de Recherche de Veille Concurrentielle pour l'Industrie Pharmaceutique et de Santé

Loading

mardi 31 janvier 2012

Le Portail des métiers de l’Internet donne la définition du métier de Veilleur Stratégique [sur Internet]

ministère de l'enseignement supérieur  et de la recherche, ministère chargé de l'industrie, de l'énergie et de l'économie numérique
Définition du métier de "Veilleur Stratégique" (Chargé de veille, Veilleur, Analyste veilleur, Chef de projet veille, Business analyst) sur Le Portail des métiers de l’Internet :

Le veilleur stratégique est à l’affût de tout ce qui se passe, se dit et s’invente dans le domaine de son entreprise. Son rôle : anticiper les tendances du secteur ; détecter les opportunités de développement et les risques et procurer ainsi un avantage concurrentiel à l’entreprise. Il capte des informations stratégiques sur le Web et dans des bases de données spécialisées, les analyse et les diffuse aux décideurs. Outre une bonne connaissance du secteur et de ses enjeux, il maîtrise parfaitement les méthodes et les outils de veille et suit de près les évolutions du web. Il exerce soit dans un cabinet de conseil spécialisé soit dans la cellule de veille d’une administration ou d’une grande entreprise.

Présentation

Le veilleur stratégique mène des opérations de surveillance et d’action sur l’environnement de l’entreprise. Autrement dit, il anticipe les tendances du marché sur différents champs pour procurer un avantage concurrentiel à l’entreprise. En effet, les informations qu’il récolte et traite sur le web sont une base pour la définition des orientations stratégiques de sa société.

Son objectif est triple :

  • Premièrement, le veilleur stratégique doit comprendre les particularités stratégiques du patrimoine immatériel de la société (exemples : brevets, licences, connaissances). 
  • Deuxièmement, il est responsable de la protection du patrimoine immatériel de l’entreprise en prenant connaissance de renseignements, incertitudes, désinformations ou agressions déloyales. 
  • Troisièmement, il est en charge d’alimenter la prise de décision stratégique proactive de sa firme dans le respect des lois et des règles éthiques. 
 Son périmètre est large : le veilleur stratégique peut faire de la veille commerciale, technologique, économique, sociale, financière, concurrentielle, législative, juridique, réputationnelle et partenariale.

Le métier de veilleur stratégique s’exerce soit dans un cabinet de conseil spécialisé soit dans une cellule de veille mise en place par une administration ou une grande entreprise.

le portail des métiers de l'internet

Missions

Le veilleur stratégique prend en charge trois missions principales.

Tout d’abord, il/elle collecte l’information blanche (ou information ouverte, libre d’accès et d’exploitation, elle couvre la majeure partie des sources documentaires) et l’information grise (ou information semi ouverte ayant fait l’objet d’appropriation par un droit privatif comme la licence ou les droits d’auteurs et dont l’exploitation est soumise à l’autorisation du titulaire) de manière proactive ou passive sur le web. Pour cela, il/elle doit au préalable comprendre les enjeux stratégiques de l’entreprise.

Ensuite, il/elle traite cette information afin de la rendre cohérente et synthétique. C’est ainsi qu’il/elle peut effectuer une analyse fine des informations pertinentes.

Enfin, le veilleur stratégique diffuse l’information en interne soit pour les services commerciaux, marketing, recherche et développement, soit directement pour la direction de son entreprise dans le but d’aider à la prise de décision.



Domaine et périmètre d'intervention

Le veilleur stratégique se place sous l’autorité de la Direction de l’entreprise ou peut être rattaché hiérarchiquement au Responsable Veille.

Il peut être amené à travailler en équipe et avec différentes fonctions (la direction commerciale, le service juridique, le département Recherche et Développement) selon la taille de l’entreprise et son secteur d’activité.

Le métier de veilleur stratégique se situe à la frontière de la documentation et du renseignement. La documentation a pour objet de regrouper les bonnes informations et d’en faciliter la consultation. Le renseignement, lui, s’apparente souvent à l’obtention et à l’exploitation d’information confidentielle (information noire). La veille stratégique se situe donc entre ces deux domaines car l’objectif est de consulter l’information, de l’analyser et de la diffuser en toute légalité... lire la suite de la fiche "Veilleur Stratégique" sur Le Portail des Métiers de l'Internet -